You are currently viewing Comment utiliser une yaourtière ?

Comment utiliser une yaourtière ?

Avez-vous déjà essayé de faire vos propres yaourts ?

Personnellement, je les faisais petites avec mon papa et j’ai voulu réitérer il y a peu avec ma yaourtière surtout qu’avec les yaourtières de maintenant c’est encore plus simple !

Pour faire des yaourts avec une yaourtière, il vous faut simplement mélanger 1 litre de lait avec un ferment lactique (généralement un yaourt nature complet) que l’on ajoute dans des pots que l’on place dans la yaourtière avec le programme adapté.

J’ai donc souhaité vous écrire ce petit article dans lequel je vous décrit tout ce que je sais à propos de l’utilisation de ce superbe ustensile qu’est une yaourtière.

Qu’est-ce qu’une yaourtière ?

Une yaourtière est un appareil électroménager permettant de fabriquer soi-même ses yaourts à la maison. C’est une alternative intéressante aux yaourts du commerce, souvent trop sucrés et contenant pleins de conservateurs (en tout cas, c’est mon avis).

En plus de ça, vous maîtriserez la composition des ingrédients et ferez des petites économies (qui deviendront grandes avec le temps). Les yaourts maisons sont riches en probiotiques naturels, qui aident à maintenir une bonne santé intestinale et à prévenir les infections. Ils constituent également une excellente source de calcium, de vitamines B2 et B12, de potassium et de phosphore.

Mais au final, qu’est-ce que c’est réellement une yaourtière ?

Les yaourtières sont généralement composées d’un récipient dans lequel on place les ingrédients, d’un couvercle et d’une cuve externe qui contient un bain-marie. Il suffit de mettre les ingrédients dans le récipient, de fermer le couvercle et de brancher l’appareil. La yaourtière va chauffer doucement la préparation et les transformer en yaourt en quelques heures.

Les yaourtières peuvent être utilisées pour fabriquer diverses sortes de yaourts, en fonction des ingrédients utilisés. On peut par exemple faire des yaourts au lait entier, des yaourts à la grecque, des yaourts à la crème, des yaourts fruités, etc.

Il existe même des yaourtières spéciales pour faire des yaourts vegan, sans lactose (mais ça j’ai pas encore testé). En bref c’est génial !

Comment fonctionne une yaourtière ?

La yaoutière est un outil qui base l’intégralité de son fonctionnement sur l’appareil fermentaire des bactéries issues du ferment que vous allez utiliser.

Oui oui, il y a des bactéries dans vos yaourts mais celles-ci sont nos amis. C’est elle qui permettent de donner cette forme au yaourt mais aussi elles contribuent à lui donner sa légère amertume.

De manière générale, voici ce qu’il va se passer :

  1. Vous allez mélanger le lait et les ferments.
  2. La yaourtière va placer le tout à une température aux alentours des 40°C pendant une durée prédéterminée.
  3. À cette température, les bactéries vont se mettre en marche et fermenter pour transformer le lait liquide en yaourt.

Bien entendu qu’en fonction de votre yaourtière, le fonctionnement variera mais avec ma vieille yaourtière ça marche et ça devrait marcher avec n’importe quelle yaourtière. D’ailleurs j’entends que du bien de la yaourtière Multidelices, donc peut-être que ça sera ma prochaine yaourtière.

Comment faire des yaourts à la yaourtière ?

Ce qui est vraiment impressionnant avec ces machines, c’est qu’on a rien à faire.

Tout ce que vous avez à faire c’est de mélanger un litre de lait avec des ferments pour faire environ 1 litre de yaourts, d’ajouter le sucre et les ingrédients plus sophistiqués s’il y en a puis lancer le programme de la yaourtière. Le plus dur ici, sera de doser le sucre à ajouter pour adoucir votre yaourt mais aussi de trouver les ferments pour vos yaourts.

Voici quelques façons de faire :

  • Prendre une portion d’un autre yaourt du commerce.
  • Utiliser un de vos yaourts préparé lors de la dernière utilisation de la yaourtière.
  • Utiliser des mélanges de ferments pour yaourt du commerce.

Le mieux reste d’utiliser les ferments d’un des yaourts que vous avez déjà préparé. Ainsi, à la fin de chaque session de fabrication, mettez un yaourt de côté.

Astuce : Vous pouvez utiliser ces yaourts pour remplacer les yaourts natures du commerce dans vos recettes.

Les questions fréquente à propos de la yaourtière

Faut-il mettre des couvercles dans la yaourtière ?

La disposition des couvercles sur les pots lors de la préparation est quelque chose qui revient souvent. Est-ce qu’il faut couvrir les pots de yaourt durant la préparation ou non.

La réponse est non. Aucun couvercle ne devra être sur le pot de yaourt lors de la préparation. Seulement après.

La raison à cela est que si vous fermez vos pots, de la buée se formera dans les pots au lieu de se former sur le couvercle de la yaourtière. Ça entraînera donc des retombées d’eau dans vos yaourts.

Quel ferment utilisé pour faire du yaourt ?

Comme je vous l’avais déjà préconisé avant, le repiquage avec d’autres yaourts nature (hors yaourts brassés) est selon moi le meilleur ferment.

Si vous préférez, vous pouvez aussi aller vers des ferments du commerce qui fonctionnent également très bien.

Comment rendre mes yaourts plus épais ?

Si vos yaourts sont trop liquides à votre goût, il en allait de même pour moi à mes débuts. 

En fouillant un peu, j’ai trouvé une astuce qui marche bien. Il suffit d’ajouter du lait en poudre. La quantité est à adapter en fonction de l’épaisseur souhaitée. De mon côté, je rajoute un pot de lait en poudre à mes 1 litres de préparation.

Vous pouvez aussi laisser fermenter plus longtemps pour donner plus de fermeté à votre préparation.

À quelle température faire mes yaourts ?

Si vous avez bien compris le processus de fermentation, vous savez que ce métabolisme chez les bactéries responsables du yaourt se met en place dans une certaine fourchette de température.

Ainsi, la meilleure température est de 40°C. Elle permettra à vos bactéries d’avoir un meilleur rendement énergétique. Attention cependant aux variations de températures, si vous avez une température trop élevées, vos bactéries vont tout simplement mourir, ce qui veut dire pas de yaourt.

Nos astuces pour bien réussir vos yaourts

  • Attention à ne jamais déplacer votre yaourtière durant sa mise en fonctionnement.
  • Mettre la yaourtière dans un endroit calme où elle ne sera pas soumis à des vibrations ou des courants d’air.
  • Si vous aimez les yaourts bien fermes alors notez que vos yaourts gagneront en fermeté à partir de 48h au frais après la préparation.
  • Laissez vos yaourts au frais au moins 4 heures avant de les déguster.

Quelques inspirations de yaourts

Yaourt aux myrtilles
Yaourt aux myrtilles
Yaourt aux mûres
Yaourt aux mûres
Yaourt à la grenade
Yaourt à la grenade
Yaourt aux fraises
Yaourt aux fraises

Ses yaourts son pour la pluparts fait avec des sirops aux fruits. Si vous ne savez pas trop comment vous y prendre, je ne peux que vous inviter à jeter un oeil à notre article « Quels sirops choisir pour ses yaourts ? ».

Laisser un commentaire