You are currently viewing Quand mettre le glaçage en pâtisserie ?

Quand mettre le glaçage en pâtisserie ?

Rater son glaçage et réduire à néant plusieurs précieuses heures de pâtisserie ça vous est déjà arrivé ? Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas tous seuls. Devinez combien de présentation de gâteaux j’ai raté à cause d’un nappage que je n’ai pas réussi… Beaucoup, probablement plus de 10 et je ne comprends absolument pas pourquoi jusqu’au moment où j’ai découvert que l’essentiel de la réussite de mes glaçages reposé sur le moment où j’applique ce dernier. Le glaçage étant très sensible à la température, il doit être appliqué lorsque le gâteau est bien refroidi, après la cuisson et si possible après avoir reposé quelques minutes dans un congélateur.

Je vais donc au travers de cet article de blog vous expliquer en détail pourquoi cela, quand et comment appliquer votre glaçage dans les meilleures conditions. Alors c’est partie, lançons-nous dans le vif du sujet.

Qu’est-ce qu’un glaçage ?

La question peut sembler bête mais le simple fait de connaitre assez précisément l’aliment que l’on manipule peut nous permettre de mieux comprendre le fonctionnement du séchage et de l’application du glaçage. Alors voyons ça de plus près très brièvement. Les compositions varient et présentent malgré tout pour la plupart on y retrouve de l’eau, de la gélatine mais surtout du sucre et parfois des blancs en neige.

Maintenant, en sachant rapidement cette composition, nous pouvons en déduire les faits suivants pour nous aider à répondre à notre question de quand mettre le glaçage.

Glaçage coloré

De quoi est fait un glaçage ?

Le glaçage est un procédé phare dans la pâtisserie puisque c’est sûrement l’une des meilleures méthodes pour décorer un gâteau avec des couleurs, du relief et des reflets. Il existe une multitude de technique de nappage différentes notamment les célèbres glaçages miroir et glaçage royal. Leur composition rend leur texture plutôt sensible à la chaleur donc il faudra veiller à vraiment glacer le gâteau lorsque la température est au plus bas.

Comment l’appliquer sur mon gâteau ?

Il existe différentes méthodes pour glacer un gâteau, certaine très simples et connues de tous mais aussi d’autres beaucoup plus complexes mais qui donnent un rendu dingue ! Voyons au travers des deux paragraphes suivants la méthode de glaçage que j’utilise qui est simple avec une finition élaborée.

Cette méthode est un classique puisque c’est probablement celle qui viendrait instinctivement à l’esprit de n’importe quel cuistot en herbe. Elle consiste à étaler votre glaçage en toute simplicité avec un couteau à beurre comme si vous l’étaliez sur une tartine de pain. A cette méthode, vous pouvez y ajouter un peu de finesse en faisant chauffer le couteau plus ou moins fort dans de l’eau chaude afin de désépaissir le crémage. Ensuite il ne vous restera plus qu’à décorer votre gâteau avec des pépites de chocolats, des paillettes comestibles ou bien d’autres éléments de décoration.

Pour venir parfaire mes glaçages avec cette méthode, pour les personnes qui s’y connaissent un peu en art de la décoration de pâtisserie j’utilise des outils un peu spéciaux qui sont les aérographes et dont le principe à déjà été expliqué dans l’article « Comment utiliser un aérographe en pâtisserie ». Pour donner plus de couleurs à mes glaçages et entretenir les finitions, c’est des outils rêvés pour quiconque veut faire des gâteaux de fêtes dignes des plus grandes boulangeries de France.

Si vous travaillez sur des petites préparations comme des biscuits ou autres, utilisez des poches à douilles plutôt qu’un simple couteau car vous serez plus précis dans la réalisation et vous pourrez alors décorer beaucoup mieux vos pâtisseries !

Quand dois-je appliquer mon glaçage sur mes patisseries ?

On arrive au moment fatidique, la fameuse réponse, quand est-ce que l’on doit appliquer le glaçage sur notre gâteau ? Voyons la réponse dès maintenant !

En quoi le moment d’application de mon glaçage est-il important ?

C’est probablement l’étape clé du dressage du gâteau alors s’il y a bien une chose à ne pas négliger, c’est celle-ci. Pourquoi ? Eh bien parce que le moment d’application aura un effet très fort sur le visuel et la texture du glaçage car tout est lié à la chaleur. Si le glaçage est soumis à de la chaleur même minime le rendu ne sera pas terrible voire raté alors je vais vous donner une astuce pour les plus impatient ou pour les plus soucieux de la belle présentation de leurs gâteaux.

Dès le moment où votre gâteau sort du four, attendez 5 minutes puis mettez le au congélateur jusqu’à ce que le gâteau ait bien durci. Ensuite enlever l’humidité en l’essuyant légèrement puis disposez votre glaçage. Il y aura moins de miette, le glaçage sera parfait et surtout vous aurez ainsi un superbe gâteau.

Quels seront les effets si j’applique mon glaçage au meilleur moment ?

Si vous appliquez le glaçage sur votre gâteau au moment idéal, vous pourrez alors apprécier la brillance maximale de votre glaçage qui offrira un visuel digne d’un maitre pâtissier et croyez-moi vos convives en seront dingues !

Comment faire sécher le glaçage ?

Alors là encore, il y a plusieurs méthodes pour sécher le glaçage, plus ou moins élaborées, que nous allons détailler dans ces derniers petits paragraphes qui vous permettront d’avoir les épaules d’un vrai pâtissier.

Glaçage de donuts

Sécher son glaçage avec un déshydrateur

Alors si vous avez ce genre d’ustensile à votre disposition, c’est le top du top ! Ayant déjà eu l’occasion de tester cet outil chez une amie à moi pour sécher un glaçage, le rendu est vraiment le meilleur que l’on puisse attendre selon moi mais ça représente un coût supplémentaire et tout le monde n’en a pas chez soi.

Sécher votre glaçage au réfrigérateur

Voici la méthode que j’utilise la plupart du temps, elle est simple efficace et tout le monde peut la faire. Elle consiste simplement à mettre votre gâteau au frigo une fois que le glaçage est posé. Généralement 30 minutes suffisent mais parfois, en fonction de la quantité de glaçage déposée ça peut prendre plus de temps donc à vous de surveiller l’évolution !

Alors ne ratez plus l’étape finale de votre pâtisserie !

Avec ces humbles petites astuces vous ne raterez plus vos pâtisseries à la dernière étape ! Fini le glaçage aux textures ignobles ou encore les glaçages non homogènes et totalement raté, place aux gâteaux dignes des plus grandes pâtisseries de France et tout ça dans votre cuisine.

Laisser un commentaire